La Dinantaise inaugure des logements passifs exemplaires

Le ministre wallon Christophe Collignon a été invité à inaugurer, en ce premier jour de juillet, un magnifique site équipé de logements passifs mêlant une architecture contemporaine, une exploitation optimale de la déclivité et un confort assuré pour les futurs occupants.

La Dinantaise gère près de 700 logements publics dans les entités d’Anhée, Dinant, Hastière, Mettet, Onhaye et Yvoir.

C’est sur une colline de la rue Haie Collaux, à Spontin, que la dynamique société de logement de service public (SLSP) La Dinantaise vient d’implanter un groupement de six logements passifs.

Ce projet peu conventionnel a nécessité une certaine audace, assumant notamment une architecture contemporaine parfaitement intégrée dans son environnement.

Inscrit dans le cadre du plan d’ancrage de 2014 à 2016, le chantier aura, certes, pris un certain temps à se réaliser. La pandémie et la pénurie de matériaux n’y sont pas étrangères, mais cela renforce la volonté du Gouvernement wallon de poursuivre les efforts de simplification administrative que nous avons entrepris, et de recourir à des formules innovantes d’extension du parc de logements publics.

La construction terminée à Sprimont est assurément réussie. Le partenariat a été mené à bien avec la Région, qui a subventionné le projet à hauteur de 54%, pour quelque 577 000 EUR. Nous avons donc posé, ensemble, avec les différents acteurs qui sont intervenus, un jalon supplémentaire sur le long chemin du logement pour tous.

Parallèlement à ce nouveau site, La Dinantaise a entrepris la rénovation de 159 logements, pour un subside régional de 5,62 millions d’euros. Elle a aussi obtenu un subside de 1,4 million d’euros pour la création de dix logements situés le long de la rue des Ramiers, à Dinant. Et d’autres propositions sont en cours d’examen.

LA DINANTAISE

Retour aux actualités