Le mérite wallon pour la coordinatrice de l’association hutoise Dora Dorës

Lors d’une cérémonie organisée au siège du gouvernement régional, quinze personnalités se sont vu décerner le mérite wallon. Parmi elles, la Hutoise Hamide Canolli a été saluée pour le travail mené par son association Dora Dorës.

Le mérite wallon est une distinction honorifique instituée par le décret wallon du 31 mars 2011. Il est décerné par le gouvernement régional, chaque année, lors des fêtes de Wallonie. Cette récompense consacre la reconnaissance des autorités wallonnes envers toute personne physique ou morale dont le talent ou le mérite a fait ou fait honneur à la Wallonie dans une mesure exceptionnelle et contribue ainsi d’une façon significative à son rayonnement.

En marge des fêtes de Wallonie qui battent leur plein à Namur, l’exécutif régional a remis les décorations du mérite wallon, mettant à l’honneur des personnalités contribuant à la fierté et au rayonnement de la Région.

Les lauréats de cette année, neuf femmes et cinq hommes, ont été reçus dans les jardins de l’Élysette, le siège du gouvernement wallon, à Jambes.

Les secteurs concernés par la distinction sont multiples et variés: le combat pour l'égalité, la promotion du patrimoine, les sports de haut niveau, l'entreprenariat au succès national et international, l'art et la création ou encore le développement durable.

Six personnalités ont obtenu la médaille de chevalier du mérite wallon: Julie Clausse et la Hutoise Hamide Canolli pour leur engagement dans l’accueil de migrants et autres personnes d’origine étrangère, l’ancienne karatékate Luana Debatty, le metteur en scène liégeois Luc Petit, Evy Lenoir, qui promeut la place de la femme dans les métiers du bâtiment, et l’agricultrice brabançonne Céline Courtoy.

Sept autres lauréats ont reçu la médaille d'officier: le médecin Dominique Roynet qui défend avec ferveur l’interruption volontaire de grossesse, le peintre néo-expressionniste Charles Szymkowicz, les dirigeants d'entreprise Philippe et Nathalie Draux, Fabrice Drion, une responsable du groupe de recherche et d’action des cyclistes quotidiens, Aurélie Willems, ainsi que Hassan Jarfi, le père d'Ihsane Jarfi, victime d'un crime homophobe commis à Liège en 2012.

Feu Pierre Rapsat, l’auteur-compositeur-interprète décédé en avril 2002 à Verviers, et Mariette Delahaut, une centenaire namuroise qui a consacré sa vie à l'éducation des jeunes avant d'être élevée en 2017 au titre de baronne par le roi Philippe, ont été faits commandeurs du mérite wallon.

Dora Dorës, un modèle d'aide à l'intégration

EN PHOTOS

EN VIDÉO

Retour aux actualités