4,86 millions d’euros affectés à la rénovation et à la revitalisation urbaines en Wallonie

Le Gouvernement wallon a approuvé la proposition du ministre Christophe Collignon d’affecter une enveloppe de 4 millions 857.550 € à sept projets de rénovation et de revitalisation urbaines en Wallonie. Sont concernées par cette opération les entités d'Arlon, Blegny, Gembloux, Messancy et Péruwelz.

La répartition de l'aide régionale se répartit comme suit: 1.176.550 € pour trois projets à Gembloux, 1.144.000 € pour la commune de Messancy, une enveloppe de 621.000 € pour Péruwelz, une subvention d'1.327.000 € pour la ville d’Arlon et une subvention de 589.000 € pour Blegny.

Les villes et territoires urbains sont perçus comme porteurs de solutions face aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux. La politique développée en la matière tient compte de trois principes: l’efficacité économique, la qualité de l’environnement et l’équité sociale. Elle inclut également la mobilité douce ou collective, une densité suffisante de l’habitat, des logements accessibles à différentes catégories sociales, des espaces publics conviviaux…

 

Les territoires urbains, densément peuplés, constituent les acteurs clefs qui auront à relever les défis de demain: la cohésion sociale, la numérisation, la mobilité active, la dynamisation commerciale, le changement climatique ou la dégradation de l’environnement, notamment au niveau de la qualité de l’air.

 

La Wallonie doit renforcer davantage l’attractivité de ses zones urbaines et les placer au centre de sa stratégie. La politique de rénovation urbaine contribue largement au développement des villes – grandes ou moyennes – et à cette volonté de redynamiser des espaces et des quartiers, évitant ainsi l’étalement urbain périphérique.

 

En 2022, le budget total sera près de 27 millions d’euros, avec 2,5 millions d’euros pour la revitalisation et un peu plus de 24,2 millions d’euros pour la rénovation. 

 

«Ma volonté est de simplifier la procédure et de dynamiser l’accompagnement des pouvoirs locaux, insiste le ministre wallon Christophe Collignon. Premièrement, les projets de rénovation urbaine seront soutenus sur base d’un outil stratégique portant sur une période de douze ans et, d’autre part, sur un mécanisme de financement opérationnel portant sur une mandature communale (6 ans). Ensuite, comme déjà annoncé, je vais augmenter de manière croissante, jusqu’à la fin de cette législature, les budgets dévolus au développement urbain».

 

 

 

Les projets retenus

Arlon

Le ministre octroie à la ville d’Arlon une subvention d’1,327 million d’euros pour réaliser les travaux de réaménagement de la place Léopold.

 

Blegny

En vue d’entamer son opération de rénovation urbaine, la commune de Blegny reçoit une subvention de 589.000 € pour l’aménagement de la place Haute-Saive (Diabolo).

 

Gembloux

Dans le cadre de l’opération de rénovation urbaine, une subvention de 270.000 € est octroyée à la Ville de Gembloux. Celle-ci permettra d’acquérir l’immeuble situé au numéro 14 de la rue Notre-Dame.

Une enveloppe de 565.000 € est en outre libérée pour réaliser les travaux relatifs à la rénovation et l’aménagement des bâtiments situés aux numéros 3, 5 et 7 de la même rue.

L’acquisition d’un immeuble sis au numéro 16 de la rue Léopold fait l’objet d’un subside régional de 341.550 €.

 

Messancy

En vue de poursuivre l’opération de rénovation urbaine, le ministre octroie à la commune de Messancy une subvention d’1,144 million d’euros qui permettra de réaliser les travaux de démolition et de reconstruction d’un immeuble situé sur la place Concordia.

 

Péruwelz

La ville de Péruwelz se voit accorder une enveloppe de 621.000 € pour réaliser les travaux de démolition et de reconstruction d’un immeuble situé au numéro 9 de la Grand-Place.

Retour aux actualités